SUNDEP Solidaires Académie de Lille
Accueil du siteFiches pratiquesPersonnel de droit privé - OGEC -
Comment baisser les salaires des nouveaux embauchéEs dans l’enseignement catholique ?
jeudi 16 février 2012
par F Fléchon
popularité : 100%

Etape I : Laisser le début des grilles de salaires s’écraser avec la hausse du SMIC sans jamais revaloriser en conséquence le reste des grilles.

C’est ce qui s’est passé entre le moment de la nouvelle convention collective et 2010 : les grilles étaient complétement écrasées pour les 10 premières années de la carrière.

Etape II : On propose aux « partenaires » « responsables » (naïfs ou complices ?) un nouvel accord sur les salaires qui va « sûrement » entrainer des hausse de salaire et une « véritable réorganisation » des établissements .

Les métiers vont être précisés. Le tout présenté par un cabinet « expert » en « ressources humaines ». En conséquence les métiers « surveillants », « aide maternelle » « personnel de cuisine, de ménage, d’entretien, de secrétariat » disparaissent.

Etape III : Puisse qu’il n’y a plus de métier, tout les monde passe à 1610 h annuelles … c’est « beau » comme un discours patronal !

le vrai visage de nos patrons

Le vrai visage de nos patrons

Selon nos employeurs pétris de morale et d’éthique chrétienne : un surveillant recruté à cette rentrée qui faisait avant 1428 h en doit maintenant 1558 h soit une baisse de la rémunération de 8,34 %. !

Etape IV : Les employeurs décident d’officialiser leur analyse en dénonçant partiellement la Convention collective le 10 mai dernier.

Pendant 6 mois la convention collective continue de s’appliquer (jusqu’au 10 novembre 2011) puis jusqu’au 10 novembre 2012 sauf si un nouvel accord était signé par une majorité d’organisations syndicales.

Pour les employeurs tout nouveau salarié doit être embauché à 1558 h. Cette analyse patronale est fausse, la partie dénoncée de la Convention collective continue de s’appliquer comme indiqué ci-dessous.

PSAEASEMEduc 1 à 3Educ 4Educ 5Documentaliste
Temps de travail effectif qui doit être appliqué155814701429154615581505
Baisse de salaire pour les nouveaux embauchés au 01/09/11 si les patrons appliquent à tous 1558 hPas de baisse5,64 %8,27 %0,8 %Pas de baisse3,4 %

PSAEE : personnel de service, administratif et économique.

ASEM : agent spécialisé des école maternelles.

Educ : personnel d’éducation

Durée de travail effective à partir du 1er septembre 2000.

Le Sundep Solidaires conseillera et aidera tous/tes les salariéEs embauchéEs cette rentrée à défendre leurs droits.

Etape V : Souriez vous êtes des privilégiés ! Nos chers employeurs reconnaissent que les avantages acquis tirés de l’ancienne convention collective seront inscrits dans les contrats de travail.

Attention de ne rien signer sans avertir le syndicat : certains chefs d’établissement risquent de ne pas modérer leur enthousiasme et de proposer de signer un avenant défavorable mais « conforme » à leurs vœux !

Se défendre, s’informer, contacter :

Boualem Ouali responsable du secteur Personnels de droit privé ( : 03 62 92 75 75, ou la permanence du syndicat les jeudis après-midi et vendredis ( : 03 20 74 17 69.