SUNDEP Solidaires Académie de Lille
Accueil du siteAction
Brèves
Action le 5 octobre devant le Sénat.
lundi 4 octobre

Le 5 octobre : motivés pour gagner

Nous serons à Paris devant le Sénat

Au minimum, le Sundep Solidaires sera présent dans les BUS au départ de Lille (départ 8 h Porte de Paris) et de Dunkerque (7h 30 Place Jean Bart).

Inscriptions : précisez le lieu de départ souhaité et vos coordonnées

Par mail : sundep.lille@laposte.net Par fax : 03 20 74 17 69 Par téléphone : 06 85 33 91 12

Ces bus sont bien évidemment ouverts aux non syndiqués et à tous les militants quelque soit leur organisation

 
Sortir Salah Hamouri de sa prison israélienne
jeudi 20 août

Sortir Salah Hamouri de sa prison israélienne

Salah Hamouri, jeune franco-palestinien de Jérusalem, est enfermé depuis plus de trois ans dans une prison israélienne après un procès tout à fait illégitime, car Salah a été traduit devant un tribunal militaire en Cisjordanie occupée. Pour les accusations (intention d’assassinat d’une personne qui se porte comme un charme, appartenance à un parti de la résistance) ayant conduit à sa condamnation à sept ans de prison, jamais l’ombre d’une preuve n’a pu être avancée. C’est bien un innocent qui se trouve enfermé loin de chez lui et condamné à le rester encore pour trois ans.

Alors que l’espoir d’un élargissement s’ouvrait avec la réunion de la commission chargée des remises de peines, fin juillet, non seulement la réponse a été négative, mais de nouvelles accusations tout aussi arbitraires ont été avancées par les juges militaires. Le consul de France adjoint a été interdit de salle d’audience, au mépris du droit international.

Combien de temps encore les dirigeants français vont tolérer l’enfermement de notre compatriote ? Vont-ils continuer de s’abstenir de mettre en cause le caractère « légal » du jugement qui frappe Salah Hamouri, en demandant la « clémence » ? Se borner à cela permet la réponse négative de Nétanyhou à la lettre de Sarkozy. Il faut exiger l’application du droit. Là se trouve la clé de la liberté pour Salah : les autorités françaises doivent mettre en cause une sentence totalement illégitime. Et seule la mobilisation populaire pourra les y amener.

Pour la liberté de Salah Hamouri, il faut encore plus d’actions, et il nous faut être encore plus nombreux. Les plus hautes autorités françaises doivent parler vrai à Israël. Elles doivent exiger la libération immédiate de Salah Hamouri, victime de l’occupation israélienne, et condamné par des tribunaux illégaux. Sarkozy doit exiger la liberté pour Salah.

Vendredi 21 août 18 h 30 Rassemblement à Lille Grand’ Place Pour la libération immédiate de Salah Hamouri

Pour le comité régional de soutien à Salah Hamouri :

Jean-Claude Dulieu Président MRAP

Gérard Minet LDH

Rudolf Bkouche UJFP Union Juive Française pour la Paix

Jean-François Larosière AFPS 59/62

La communauté palestinienne du Nord

 
Samedi 10 janvier 2009 à Lille manifestation Palestine
samedi 10 janvier à Lille 14 h 30 Porte de Paris.
jeudi 8 janvier 2009
par Verdonck
popularité : 4%
Pour information, ce jeudi 8 janvier 2009, voici plusieurs documents : l’adresse d’un collectif pour une paix juste, un communiqué de Solidaires pour la manifestation à Lille samedi, un appel de la Ligue des droits de l’homme et une contre-info provenant du Times

Palestine

un site du collectif national pour une Paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens vient d’être constitué, vous pouvez le consulter pour toute info sur la situation à Gaza et les mobilisations

www.urgence-gaza.com

COMMUNIQUE DE PRESSE le 7 janvier 2009

L’Union syndicale Solidaires condamne avec force l’offensive militaire israélienne : les bombardements intensifs et l’escalade sanglante que constitue l’invasion terrestre de Gaza qui au 12ème jour ont déjà fait 680 tués dont 215 enfants et 89 femmes et 2950 blessés

Les tirs de roquette depuis la bande de Gaza servent de prétexte au gouvernement israélien qui, à la veille d’élections législatives, cède, de nouveau, à la surenchère de la droite. Toute attaque de populations civiles est insupportable. La réponse ne peut en aucun cas résider dans une offensive militaire israélienne qui punit collectivement la population palestinienne.

La seule façon de sortir de la spirale de la violence est l’arrêt immédiat de l’agression militaire israélienne, la fin du blocus de Gaza, la protection de la population de Gaza et de tout le peuple palestinien, et l’ouverture immédiate de négociations avec l’Autorité palestinienne afin que soient appliquées les résolutions de l’ONU concernant la création d’un Etat palestinien. Une paix juste et durable pour les deux parties passe nécessairement par ces dispositions.

L’Union syndicale Solidaires réaffirme son soutien au peuple palestinien face à cette nouvelle agression.

C’est sur ces bases que l’Union syndicale Solidaires appelle à participer aux manifestations sur ce thème et à la manifestation régionale qui aura lieu : samedi 10 janvier à Lille 14 h 30 Porte de Paris.

Appel national de la LDH :

GAZA : APPEL AUX CONSCIENCES

L’offensive israélienne s’accentue et les morts et les blessés, essentiellement civils, s’accumulent. Le territoire de Gaza connaît une situation humanitaire effroyable dont la presse ne peut rendre compte puisque le gouvernement israélien y a interdit sa présence. Le Hamas continue à bombarder le sud d’Israël. Si toute violence contre des civils est une violation des conventions de Genève, rien ne peut justifier le blocus infligé depuis des années à Gaza pas plus que, aujourd’hui, l’engagement massif et meurtrier de l’armée israélienne.

Cette situation prend racine dans le déni d’existence dont est victime le peuple palestinien et remédier à l’humiliation quotidienne qu’il subit exige de rompre avec l’impuissance.

Ce qui se passe aujourd’hui à Gaza et dans les territoires occupés nous concerne tout simplement parce que notre conscience nous interdit de nous taire.

Nous sommes déterminés à faire entendre notre voix pour qu’il soit, en premier lieu et d’urgence, mis un terme aux combats en cours.

Nous exigeons du gouvernement français qu’il porte auprès des Nations unie une résolution ordonnant un cessez-le-feu immédiat sous peine de sanctions, le retrait des forces israéliennes hors de Gaza et l’installation d’une force de protection.

Nous exigeons du gouvernement français et de l’Union européenne qu’ils suspendent l’accord d’association avec l’Etat d’Israël et cessent toute coopération militaire avec ce dernier.

Nous exigeons de la communauté internationale qu’elle fasse respecter ses propres résolutions qui sont la base d’un règlement du conflit, notamment par la création d’un État palestinien pleinement souverain sur l’ensemble des territoires occupés.

Nous en appelons à la conscience de chacun pour qu’une paix juste et durable s’installe enfin dans cette région du monde.

Cet appel peut être signé en ligne à l’adresse suivante :

http://www.ldh-france.org/Trois-petits-clics-pour-rejoindre Mercredi 7 janvier 2009 N’hésitez pas à le diffuser très largement autour de vous.

Le Times dit avoir identifié des obus au phosphore blanc sur des photos de presse montrant des stocks de munitions de l’armée israélienne, prises la semaine passée à la frontière avec Gaza. Sur ces obus, apparaît la mention M825A1, désignant des bombes au phosphore blanc de fabrication américaine, selon le journal. L’armée israélienne utilise ces bombes pour créer des écrans de fumée sur le terrain, explique le Times. Le quotidien dit également détenir des preuves que des civils palestiniens ont été blessés par ces munitions, qui provoquent de graves brûlures.

Le Times cite plusieurs membres des services de santé de la ville de Gaza, qui disent avoir vu ou traité des patients dont ils soupçonnent qu’ils ont été victimes de ces bombes.

Une porte-parole de l’armée israélienne a nié dans le Times tout recours à ces bombes. Les obus M825A1 sont "vides, ils n’ont pas d’explosifs ni de phosphore blanc", a-t-elle assuré. "Il n’y a rien à l’intérieur. Nous les tirons pour marquer la cible avant de lancer des obus réels (...) Ce n’est pas pour tuer les gens", a-t-elle ajouté. "Nous utilisons ce que les autres armées utilisent, et nous n’utilisons aucune arme qui soit interdite par les lois internationales", a-t-elle insisté.

Un expert de la revue britannique spécialisée dans les questions de défense Jane’s a cependant affirmé au Times que les M825A1 étaient sans aucun doute des bombes au phosphore.

Le phosphore blanc est un agent toxique et l’exposition à ce produit peut se révéler fatale. Il peut provoquer des brûlures de la peau et endommager le foie, le coeur ou les reins.

Son utilisation n’est interdite par aucun traité international. Cependant le protocole III de la Convention de 1980 sur les armes conventionnelles interdit son usage contre les populations civiles ou contre des forces militaires stationnées au milieu de populations civiles.

L’armée israélienne avait reconnu avoir utilisé de telles munitions contre des "objectifs militaires" au cours de son offensive contre le Hezbollah au Liban en 2006.

 
Articles de cette rubrique
  1. Le Sundep Solidaires appelle à la grève le jeudi 20 novembre
    13 novembre 2008

  2. Le Sundep Solidaires appelle à la grève le jeudi 20 novembre
    13 novembre 2008

  3. Nouvelle journée de manifestation dans l’éducation le 10 décembre
    7 décembre 2008

  4. Journée d’action interprofessionnelle du 29 janvier 2009 :
    21 décembre 2008

  5. Samedi 10 janvier 2009 à Lille manifestation Palestine
    8 janvier 2009

  6. Encore Darcos, encore une reculade !
    8 janvier 2009

  7. 17 janvier 2009 : manifestons dans tout le pays pour l’école !
    9 janvier 2009

  8. le SUNDEP et SOLIDAIRES dans la rue le 29
    30 janvier 2009

  9. Communiqué de SOLIDAIRES 59/62
    12 février 2009

  10. Mobilisation le lundi 16 février
    15 février 2009

  11. Revenus de misère, chômage massif, services publics détruits : il ya urgence !
    24 février 2009

  12. Le FN à ARRAS (et ailleurs) : NOUS DISONS NON !
    6 mars 2009

  13. Les « samedi de la colère »
    6 mars 2009

  14. Le 19 mars : grève interprofessionelle.
    8 mars 2009

  15. 60 000 manifestants à Lille
    19 mars 2009

  16. Appel à la grève le 24 mars par l’intersyndicale de l’enseignement professionnel
    20 mars 2009

  17. Grève du 24 novembre 2009
    20 novembre 2009

  18. « Ensemble contre la taxation des accidentés du travail »
    29 novembre 2009

  19. Le 23 mars grève et manifestations.
    20 mars 2010

  20. Manifestations du 1er mai
    30 avril 2010

  21. Le 24 juin, une très forte mobilisation.
    24 juin 2010

  22. 7 Septembre appel intersyndical FEP CFDT, SNPEFP CGT, SUNDEP Solidaires
    5 septembre 2010

  23. LETTRE OUVERTE Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et messieurs les membres du gouvernement, Mesdames et messieurs les députés, Mesdames et messieurs les sénateurs,
    11 septembre 2010

  24. Annick Coupé (Solidaires) : « Le défi est d’assumer un affrontement social majeur »
    11 septembre 2010

  25. Suites du 23 septembre : manifestation samedi 2 octobre et grève le 12 octobre
    24 septembre 2010

  26. Mobilisation pour le 2 octobre
    1er octobre 2010

  27. Syndiqués et non syndiqués pour la Grève Générale
    4 octobre 2010

  28. Après le succès du 2 octobre : Pour gagner ensemble, agissons maintenant !
    4 octobre 2010

  29. Nous serons des millions en grève et dans les manifestations, mardi 12 octobre, à l’appel de tous les syndicats
    6 octobre 2010

  30. Postes supprimés, formation bradée, manifestons !
    22 janvier 2011

  31. Moins 297,5 "postes" retirés au privé, moins 866 pour le public : non à la saignée dans l’éducation.
    31 janvier 2011

  32. Le 27 septembre, soyons mobiliséEs et visibles contre la casse de l’école.
    22 septembre 2011

  33. face au tsunami de la finance, résistons !
    6 octobre 2011

  34. Le Sundep Solidaires 59-62 appelle à la grève et à manifester.
    4 décembre 2011

  35. Manifestation nationale pour l’emploi le samedi 24 mars à Paris
    22 mars 2012

  36. Le 15 mai 2014 : toutes et tous en grève.
    12 mai 2014