SUNDEP Solidaires Académie de Lille
Accueil du site
Brèves
Vigilance
vendredi 3 février

Un décret daté du 26 décembre 2011 modifie les modalités d’attribution des indemnités journalières dues au titre de l’assurance Maladie. Les salariés du régime général, personnel de droit privé de nos établissements, sont concernés par cette mesure. Désormais, au précédent plafond de la Sécurité Sociale, se substituent un plafond de 1,8 SMIC, la limite de 50% est donc calculée par rapport à ce dernier plafond à partir du 01/01/12. L’ancien plafond : 2946€ bruts passe à 2517,06€.

Plutôt que de minorer, par souci d ‘économie, les indemnités journalières, le gouvernement devrait se pencher sur le problème de la souffrance au travail, causes de bien des arrêt maladie.

Pour l’instant peu de salariés de l’enseignement privé seront touchés mais si cette politique de « bouts de chandelles » perdure, un plus grand nombre sera concerné.

 
Action le 5 octobre devant le Sénat.
lundi 4 octobre

Le 5 octobre : motivés pour gagner

Nous serons à Paris devant le Sénat

Au minimum, le Sundep Solidaires sera présent dans les BUS au départ de Lille (départ 8 h Porte de Paris) et de Dunkerque (7h 30 Place Jean Bart).

Inscriptions : précisez le lieu de départ souhaité et vos coordonnées

Par mail : sundep.lille@laposte.net Par fax : 03 20 74 17 69 Par téléphone : 06 85 33 91 12

Ces bus sont bien évidemment ouverts aux non syndiqués et à tous les militants quelque soit leur organisation

 
Contre le projet de loi Besson qui aggraverait les conditions de vie des immigré-es : rassemblement samedi 25 septembre à Lille, 17h place de la république et manifestation mercredi 29 septembre à Lille, 18h30 place de la république.
vendredi 24 septembre

Exigeons le retrait de la Loi Besson ! vendredi 24 septembre 2010

Le 28 septembre, le projet de Loi Besson passe à l’Assemblée Nationale. Cette cinquième loi sur l’immigration en 7 ans s’inscrit dans une longue période de régression des droits et des conditions d’accueil des étranger-e-s en France.

Dans le climat actuel de chasse aux « étranger-es » imposé par le gouvernement, le collectif contre la loi Besson 59/62, dont SUD éducation fait partie, appelle donc à se mobiliser : Rassemblement samedi 25 septembre - 17h place de la république à Lille Manifestation mercredi 29 septembre - 18h30 place de la république à Lille.

 
"L’Appel des Appels » le mercredi 09 septembre à la MRES (23 rue Gosselet à Lille) à 20h30.
dimanche 30 août

Les Amis du Monde Diplomatique ont le plaisir de vous convier à leur réunion de rentrée le mercredi 09 septembre à la MRES (23 rue Gosselet à Lille) à 20h30.

Nous aurons l’occasion d’avoir une présentation suivie d’un débat sur le thème "L’Appel des Appels » avec le Comité local de Lille de l’Appel des Appels

« A l’Université, à l’École, dans les services de soins et de travail social, dans les milieux de la justice, de l’information et de la culture, la souffrance sociale ne cesse de s’accroître. Au nom d’une idéologie de "l’homme économique", le Pouvoir défait et recompose nos métiers et nos missions en exposant toujours plus les professionnels et les usagers aux lois "naturelles" du Marché. Nous, professionnels du soin, du travail social, de l’éducation, de la justice, de l’information et de la culture, refusons qu’une telle idéologie mette en "faillite" le soin, le travail social, l’éducation, la justice, l’information et la culture après avoir plongé l’économie dans une crise sans précédent. ». Tel est le sens de l’Appel des Appels lancé en ce début d’année et dont nous débattrons ensemble.

 
Sortir Salah Hamouri de sa prison israélienne
jeudi 20 août

Sortir Salah Hamouri de sa prison israélienne

Salah Hamouri, jeune franco-palestinien de Jérusalem, est enfermé depuis plus de trois ans dans une prison israélienne après un procès tout à fait illégitime, car Salah a été traduit devant un tribunal militaire en Cisjordanie occupée. Pour les accusations (intention d’assassinat d’une personne qui se porte comme un charme, appartenance à un parti de la résistance) ayant conduit à sa condamnation à sept ans de prison, jamais l’ombre d’une preuve n’a pu être avancée. C’est bien un innocent qui se trouve enfermé loin de chez lui et condamné à le rester encore pour trois ans.

Alors que l’espoir d’un élargissement s’ouvrait avec la réunion de la commission chargée des remises de peines, fin juillet, non seulement la réponse a été négative, mais de nouvelles accusations tout aussi arbitraires ont été avancées par les juges militaires. Le consul de France adjoint a été interdit de salle d’audience, au mépris du droit international.

Combien de temps encore les dirigeants français vont tolérer l’enfermement de notre compatriote ? Vont-ils continuer de s’abstenir de mettre en cause le caractère « légal » du jugement qui frappe Salah Hamouri, en demandant la « clémence » ? Se borner à cela permet la réponse négative de Nétanyhou à la lettre de Sarkozy. Il faut exiger l’application du droit. Là se trouve la clé de la liberté pour Salah : les autorités françaises doivent mettre en cause une sentence totalement illégitime. Et seule la mobilisation populaire pourra les y amener.

Pour la liberté de Salah Hamouri, il faut encore plus d’actions, et il nous faut être encore plus nombreux. Les plus hautes autorités françaises doivent parler vrai à Israël. Elles doivent exiger la libération immédiate de Salah Hamouri, victime de l’occupation israélienne, et condamné par des tribunaux illégaux. Sarkozy doit exiger la liberté pour Salah.

Vendredi 21 août 18 h 30 Rassemblement à Lille Grand’ Place Pour la libération immédiate de Salah Hamouri

Pour le comité régional de soutien à Salah Hamouri :

Jean-Claude Dulieu Président MRAP

Gérard Minet LDH

Rudolf Bkouche UJFP Union Juive Française pour la Paix

Jean-François Larosière AFPS 59/62

La communauté palestinienne du Nord

 
Articles les plus récents
mercredi 1er juillet 2015
Ce site est l’ancienne version de notre site académique
Pour trouver la nouvelle version de notre site http://sundep-lille.org :

lire la suite de l'article
lundi 12 mai 2014
Le 15 mai 2014 : toutes et tous en grève.
Manifestation régionale à 14 h 30 porte de Paris
Le Sundep Solidaires comme l’ensemble des syndicats de la foneection publique appelle l’ensemble des salariés-es à faire grève et manifester le jeudi 15 mai 2014.
Manifestation régionale à Lille 14 h 30 porte de Paris.
Dès 12 h 30 un pique-nique est organisé Porte de Paris.
Ci-joint une affichette et un tract.

lire la suite de l'article
mardi 15 avril 2014
Comment contacter le Sundep Solidaires Académie de Lille ?
Adresse du syndicat :
174 Bd de l’Usine 59800 Lille
Tel : 03 20 48 48 10 ou 06 85 33 91 12.
Adresse mail : sundep.lille@laposte.net.
Site national : www.sundep.org
Notre site est actuellement en travaux afin de se moderniser.

lire la suite de l'article
vendredi 4 avril 2014
par F Fléchon
Mouvement de l’emploi 2014
Vous trouverez ci-joint
le dossier du syndicat,
les derniers textes sur l’emploi - de l’enseignement catholique - qui tiennent comptent de la réforme de la formation.
les textes publics - qui forment le principal point d’appuis pour nos droits-.
Voici les principale dates :
 ; Dates ; Étapes du mouvement ; Avis du syndicat ; Du 2 au lundi 14 Avril Minuit. ; période où vous pouvez formuler vos demandes de mutation sur le site http://prive.ac-lille.fr ou de premier emploi en contrat définitif pour les lauréats concours validés . ; Envoyez très vite votre dossier et n’hésitez pas à contacter tous les (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 avril 2012
par F Fléchon
Tout ce qu’il faut savoir à propos des nomination mutations 2012
Enseignement privé, académie de Lille.
Voici le dossier complet pour bien réussir votre mutation 2012.
Vous trouverez au bas de l’article :
Le dossier du syndicat
La fiche de suivi de dossier du syndicat
les textes "privés" : ceux de la commission académique de l’emploi (enseignement catholique).
Les textes "publics" * décret 2005-700 du 25 juin 2005. * circulaire du 24 novembre 2005 * circulaire de 29 mars 2007
Attention seuls les textes publics donnent de vrais droits ! comme l’indiquait un directeur diocésain : "les priorités de l’accord sur l’emploi ne sont que des priorités d’examens " sous entendu des demandes des maîtres ! (...)

lire la suite de l'article